SAISON CULTURELLE 2016-2017

Saison Culturelle 2016-2017

La saison 2016-2017 conjuguera humour, musiques, théâtre et danse pour tous les publics.

Voici un petit aperçu des spectacles à venir.

SAISON CULTURELLE 2016-2017

NEWSLETTER THÉÂTRE DE VERRE

L’ACADÉMIE DU JAZZ

L’Académie du Jazz

Jazz

Pour la deuxième saison, le Théâtre de Verre, présente des conférences- concerts relatant l’histoire du jazz et de ses grands compositeurs et interprètes. En une heure quinze, montre en main, Jean-Philippe Vidal, accompagné de ses musiciens invités, présente en musique les différents courants musicaux de l’histoire du jazz.
Un programme de 6 conférences présentées à un tarif très accessible avec, pour les passionnés, un PASS-JAZZ qui vous fera également bénéficier d’un tarif préférentiel pour la Nuit du Jazz.

19H15 – Conférences – Concerts

Mardi 17 janvier : Lester YOUNG, « Le Président »


Le saxophoniste ténor Lester Young, surnommé « Pres » par Billie Holiday, est l’un des musiciens les plus influents de l’histoire du jazz. Un son aérien et délicat, un phrasé mélodique aux longs traits coulés font de ce maître du saxo l’inspirateur de toute une génération de ténors. Philippe Pilon nous en interprétera les plus beaux succès.

Mardi 7 février : Duke ELLINGTON : un compositeur génial


Duke Ellington est une figure majeure de la musique américaine. En 50 ans de carrière, il nous a laissé un nombre colossal de compositions devenues des standards incontournables qui furent interprétées par toutes les voix du jazz et jouées dans tous les styles. Jean-Philippe Vidal nous exposera les grands thèmes du Duke, illustrés en musique par la chanteuse Veronika Rodriguez et le Côte Ouest Jazz Quintet.

Mardi 7 mars : Les grands trompettistes de l’époque Swing

Au commencement du jazz était la trompette : l’instrument-roi. Et ce n’est pas un hasard si le plus universellement reconnu des musiciens est un trompettiste : Louis Armstrong. Le jeune trompettiste français Malo Mazurié, accompagné du Côte Ouest Quintet, nous évoquera les styles si caractéristiques de cet instrument dont les thèmes fétiches restent gravés
dans l’histoire du jazz.

Mardi 4 avril : Ella FITZGERALD, The First Lady Of Song


Dotée d’une voix extraordinaire, d’une incroyable capacité à improviser, d’une sensibilité à fleur de peau et d’une rare profondeur dans ses interprétations, Ella Fitzgerald reste la chanteuse de jazz la plus populaire. Elle aurait eu 100 ans en avril 2017 ! L’occasion pour Michel Macaire, de nous retracer sa vie et sa carrière illustrée sur scène par Veronika Rodriguez.

ALEX LUTZ

Alex LUTZ

Humour

Depuis qu’il est tout petit, Alex Lutz observe ses contemporains avec impertinence. Aujourd’hui, il nous les livre sur scène, spectaculaires et hilarants, dans un one-man-show subtil, percutant et terriblement drôle ! De l’odieux directeur de casting à la vendeuse franchement stupide, du vieil artiste de cabaret en ruine à la jeune fille hormonalement perturbée, ils sont nombreux à s’être glissés dans le corps caméléon de ce talentueux comédien.

REMBOURSEMENT  DES BILLETS

FOURNIR BILLETS ACHETÉS + R.I.B.


T.I.N.A

T.I.N.A une brève histoire de la crise

Compagnie Cassandre

Théâtre

T.I.N.A There Is No Alternative : une brève histoire de la crise. Trois hommes ordinaires se présentent face à la masse brute des faits : prêts hypothécaires, subprimes, spéculation boursière, vente à découvert, sauvetage en catastrophe des banques, récession, chômage, rigueur, relance… Devant l’apparente complexité de l’histoire, ils veulent racon- ter cette crise qui hier leur semblait obscure, mais qu’ils ont comprise aujourd’hui.

Alors, devant le public, avec le public, ils vont rejouer toute cette histoire, incarner tour à tour des banquiers, des citoyens, des courtiers, des agents de notations, des traders, des agents immobiliers, le président des États-Unis d’Amérique… Et tenter la (dé)monstration de cette farce macabre, de cette apocalypse joyeuse qu’est aussi la crise des subprimes.

Faire un spectacle de théâtre qui, tout en nous divertissant, nous permette de comprendre les causes et les conséquences de la crise des « subprimes », qui l’eut cru ? C’est pourtant ce qu’a pleinement réussi la Compagnie Cassandre avec un texte ludique et dynamique, écrit dans une langue vive, avec des répliques tranchantes. Sur un mode à la fois ironique et tragique, cette pièce démonte les mécanismes du capitalisme financier avec une précision, une justesse et un humour salutaire

Jeudi 27 avril – 20H45