Les Prix reçus par la Ville en matière d’Environnement

La Ville de Châteaubriant est très engagée dans le domaine de l'Environnement et a ainsi reçue de nombreux prix.

La Marianne d’or attribuée à Châteaubriant

Le 18 mai 2011, dans les salons parisiens du Conseil Constitutionnel, Jean-Louis DEBRÉ, son Président, a énoncé le palmarès des 25 villes françaises, dont Châteaubriant, honorées par une Marianne d’Or 2011. Le jeudi 22 septembre 2011, après la visite de la chaufferie biomasse et son réseau de chaleur, le Maire Alain HUNAULT, entouré de ses adjoints et de son équipe municipale, a reçu officiellement la Marianne d’Or lors d’une réception qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville, en présence de nombreuses personnalités.

Parmi les 25 collectivités territoriales récompensées dans l’Hexagone, la Ville de Châteaubriant a ainsi été particulièrement honorée pour son opération de construction du réseau de chaleur urbain qui, dans le cadre du développement durable, prend en compte les dimensions écologiques, économiques et sociales. La chaufferie-bois installée à la Ville aux Roses et son réseau de chaleur, long de près de 10 kilomètres, alimente aujourd’hui en chauffage et en eau chaude sanitaire plusieurs centaines de logements sociaux et près d’une quinzaine de bâtiments et d’équipements publics. La chaufferie bois et son réseau de chaleur permet de générer, outre des économies financières, une réduction significative du  bilan CO2.

 

LE PAYS DE CHÂTEAUBRIANT LABELLISÉ « TERRITOIRE À ÉNERGIE POSITIVE POUR LA CROISSANCE VERTE »

Ce lundi 20 avril 2015, Alain HUNAULT, Président du Syndicat Mixte le Pays de Châteaubriant, faisait partie de la délégation d’élus des territoires labellisés « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » reçus dans les salons de l’Elysée. Cette réception organisée à l’initiative du Président de la République François HOLLANDE, en présence de Madame Ségolène ROYAL, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, fait suite à la labellisation obtenue par le Pays de Châteaubriant comme « territoire à énergie positive pour la croissance verte », dans le cadre de l’appel à projets lancé par le Ministère en novembre 2014, auquel le Comité Syndical du Pays de Châteaubriant avait décidé de répondre.
L’appel à projets avait été lancé à l’automne 2014 par l’Etat pour encourager les territoires exemplaires qui sont mobilisés pour la croissance verte et la transition énergétique afin de les aider à réaliser des actions concrètes contribuant à :

  • Atténuer les effets du changement climatique pour que la France soit exemplaire lors de la conférence internationale sur le climat qui se tient à Paris à la fin de l’année 2015
  • Encourager la réduction des besoins d’énergie et le développement des énergies renouvelables
  • Faciliter l’implantation de filières vertes pour créer 100 000 emplois sur trois ans.

Le Pays de Châteaubriant fait aujourd’hui partie des 212 lauréats sélectionnés sur les 528 candidatures déposées au niveau national.

Cette nouvelle reconnaissance est le résultat d’une volonté affichée depuis près de 10 ans par l’ensemble des élus du Pays de Châteaubriant de faire de leur territoire un territoire modèle dans ses projets en faveur de la transition énergétique. A ce titre, le Pays de Châteaubriant va bénéficier d’une aide exceptionnelle de 500 000 euros attribuée par l’Etat, soutien qui pourra atteindre 2 millions d’euros au fur et à mesure de la montée en puissance des projets du territoire.

 

Dès 2006, le programme d’actions établi par le Pays de Châteaubriant avait valu à ce dernier d’être labellisé « Pôle d’excellence Rurale 1ère génération ». C’est ainsi que, sur la période 2007-2011, des nombreuses actions de valorisation économique des bio-ressources ont été menées sur tout le territoire castelbriantais et se sont concrétisées par la construction de plusieurs équipements dont l’usine de méthanisation Valdis à Issé, la plateforme bois énergie de Nozay, la chaufferie-bois de Châteaubriant et son réseau de chaleur urbain…

Ce Pôle d’Excellence Rurale 1ère génération s’est ainsi traduit par la réalisation de 24 millions d’euros d’investissements, contribuant au maintien de 466 emplois dans les entreprises industrielles et agricoles du territoire du Pays de Châteaubriant.

La nouvelle labellisation :

« Territoire à énergie positive pour la croissance verte » vient à point nommé pour poursuivre et amplifier les efforts du Pays de Châteaubriant qui présente de multiples projets en cours d’étude et de montage pour le bien-être de ses habitants et la compétitivité de ses entreprises, tels que :

  • Le raccordement au réseau de chaleur urbain de Châteaubriant de l’espace aquatique intercommunal dont l’ouverture est prévue au printemps 2016,
  • Le projet de création d’une centrale solaire qui permettrait de prendre le relais de la chaufferie-gaz pour chauffer l’eau pendant l’été.
  • L’usine de méthanisation portée par la SAS Derval Agri’Méthane Par la méthanisation de près de 20 000 tonnes de matières organiques provenant de l’industrie agro-alimentaire et des exploitations agricoles, cette centrale de production produira de l’électricité revendue à EDF, et sous forme de chaleur destinée entre autres au chauffage du futur espace aquatique intercommunal du secteur de Derval et du lycée agricole de Derval.

Après les discours de Ségolène ROYAL, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, et les témoignages de quelques territoires lauréats, le Président de la République a félicité les participants pour leurs initiatives sur l’ensemble du territoire et les a d’ores et déjà réinvités dans le cadre de la Conférence internationale sur le climat qui aura lieu à la fin de l’année à Paris.

 

 

La Ville de Châteaubriant est labellisée « Ecoreseau de chaleur »

Le mercredi 2 décembre 2015, lors de la 11e Rencontre des Réseaux de chaleur qui s’est tenue à Paris, la Ville de Châteaubriant a reçu le trophée « Ecoréseau de chaleur 2015 », décerné par l’association Amorce (Association des collectivités territoriales et des professionnels dans les domaines des déchets, de l’énergie et des réseaux de chaleur). Châteaubriant fait ainsi partie des 51 collectivités gestionnaires de réseaux de chaleur labellisées en 2015 pour leur exemplarité sur les plans environnemental, économique et social.

Pour bénéficier de ce label, les collectivités candidates devaient respecter des engagements concrets, parmi lesquels :

  • la distribution d’une chaleur issue pour plus de 50% d’énergies renouvelables ou de récupération ;
  • la production d’une facture globale de chauffage pour l’usager inférieur à la solution de référence (gaz, fioul, …) ;
  • la création d’un lieu de concertation pour rendre compte du fonctionnement de ce service aux abonnés.

Cette labellisation récompense une nouvelle fois l’opération exemplaire et novatrice que constitue le réseau de chaleur de la Ville. Long de presque 10kms et prêt à accueillir la fibre optique, il est l’un des plus importants réseaux des Pays de la Loire et permet d’alimenter en chauffage et eau chaude sanitaire de nombreux logements et bâtiments publics.

Dans la continuité de cette réalisation saluée par l’obtention d’une Marianne d’Or en 2011, la Ville de Châteaubriant s’engage aujourd’hui dans la réalisation d’un champ de capteurs solaires qui sera relié au réseau de chaleur. Ce projet, qui fait figure de pionnier en France, permettra de réinjecter des calories solaires sur la boucle de retour, plus froide, du réseau de chaleur. Le champ de capteurs devrait permettre de réinjecter des calories solaires sur le réseau de chaleur dès l’été 2016. D’un coût de 1,5 millions d’euros HT, il sera financé à 70% par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Energies.

 

 

LES CONVENTIONS « TERRITOIRE À ÉNERGIE POSITIVE POUR LA CROISSANCE VERTE » SONT SIGNÉES

Le mercredi 18 novembre, au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, Alain Hunault, Maire et Président du Syndicat Mixte le Pays de Châteaubriant a signé les conventions «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» du Castelbriantais et du secteur de Derval, déjà présignées par la Ministre de l’Ecologie Ségolène Royal, avec les représentants de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Energies et de la Caisse des Dépôts.

Cette signature fait suite à la labellisation « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) » du Syndicat Mixte « Le Pays de Châteaubriant » obtenue le 9 février 2015 suite à sa sélection dans le cadre de l’ appel à projets lancé en septembre 2014 par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable, et de l’Energie.

Le 20 avril 2015, Alain Hunault avait fait partie de la délégation des élus des territoires labellisés « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » reçus par le Président de la République dans les salons du Palais de l’Elysée

Récompensant la volonté affichée depuis près de 10 ans par l’ensemble des élus du Pays de Châteaubriant de faire de leur territoire un territoire modèle dans ses projets en faveur de la transition énergétique, cette labellisation va permettre au Pays de Châteaubriant de poursuivre et d’amplifier ses efforts dans le domaine des énergies renouvelables et de la réduction des émissions de gaz à effets de serre.

Grâce à cette convention, le Pays de Châteaubriant va bénéficier d’un appui financier de
500.000 € pour poursuivre ses projets et initiatives en matière de développement durable dans lesquels s’inscrivent le raccordement au réseau de chaleur urbain de Châteaubriant de l’espace aquatique intercommunal, le projet de création d’une centrale solaire thermique raccordée au réseau de chaleur urbain…

Outre cette enveloppe de 500.000 €, le Pays de Châteaubriant pourra obtenir une nouvelle aide pouvant atteindre 1,5 millions d’€ en fonction de la montée en puissance des projets du territoire. Ce soutien financier s’accompagnera également d’un appui technique et méthodologique qui sera assuré par l’Etat et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Energies.

Après avoir procédé à ces signatures, Alain Hunault a participé, aux côtés de 1500 autres maires, au rassemblement des Maires de France au Palais des Congrès, Porte Maillot, en présence du Président de la République.

A l’occasion de ce rassemblement, François BAROIN, Président de l’Association des Maires et des Présidents de Communautés de France, a affirmé la solidarité des Maires qui sont prêts, dans le cadre des Conseils Locaux de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) à apporter leur contribution aux mesures gouvernementales prises en matière de sécurité.

Partager cette page sur :