Le réseau de chaleur et la Chaufferie – Bois

Tout savoir sur la chaufferie-bois et le réseau de chaleur urbain...

La CHAUFFERIE-BOIS & LE RÉSEAU DE CHALEUR URBAIN : UNE RÉALISATION D’ENVERGURE

Un équipement exemplaire

Dans le cadre du Pole d’Excellence Rurale 1, valorisant la ressource biomasse, la Ville de Châteaubriant a décidé de construire une chaufferie-bois et un réseau de chaleur urbain. Mis en fonctionnement a l’automne 2011, cet équipement, novateur à l’époque, permet d’alimenter en chauffage et eau chaude sanitaire plus de 500 logements sociaux, le centre hospitalier, les maisons de retraite, plusieurs écoles et l’Institut de Formation aux Soins Infirmiers et d’Aides- Soignantes.

Le réseau de chaleur urbain, d’une longueur initiale de 7 km, a progressivement été étendu pour atteindre aujourd’hui prés de 10 km, permettant aujourd’hui d’alimenter l’Espace Intercommunal Aquatique Aqua Choisel et une entreprise agro-industrielle. Pret à accueillir la fibre optique, ce réseau constituait à sa création l’un des plus importants des Pays de la Loire.

La Ville de Châteaubriant a décidé de confier la réalisation de la chaufferie-bois et du réseau de chaleur urbain à la sociétéEngie Cofely dans le cadre d’une délégation de service public.Désignée comme concessionnaire, cette société, dont le contrat court jusqu’en 2031, a ainsi pris en charge l’investissement et les frais d’exploitation et d’entretien du projet. L’ADEME a quant àelle, participe au projet a hauteur de 3,5 millions d’euros.

Un système de chauffage urbain qui intègre les piliers du développement durable

  • † Environnemental, puisque cette réalisation a permis d’éviter chaque année l’émission de 3 500 Tonnes de CO2 et de 1 500 Tonnes Équivalent Pétrole depuis 2011.
  • † Social, puisque les abonnes au réseau de chaleur urbain ont vu leur facture énergétique diminuer.
  • † Économique, grâce au développement de la filière-bois, vecteur de création d’emplois locaux. L’eau circulant dans le réseau de chaleur urbain est en effet principalement chauffée par du bois déchiqueté, du bois de scieries et du bois de recyclage, qui proviennent d’exploitations situées dans un rayon de 60 km autour de Châteaubriant.

Partager cette page sur :