La parole aux Elus

L'expression du Groupe majoritaire et des Groupes minoritaires.

L’expression du groupe majoritaire

Une révision qualitative du PLU pour conforter Châteaubriant comme ville centre

La Ville de Châteaubriant a élaboré en 2003 un Plan Local d’Urbanisme (PLU), 2ème PLU approuvé sur le département. Ce document a facilité la mise en œuvre des projets municipaux. Son orientation principale était de faire de Châteaubriant un pôle d’attractivité majeur.

Actuellement, la révision du PLU est engagée avec la volonté d’approfondir sa dimension environnementale.

C’est dans ce cadre que la Municipalité
 a présenté, lors d’une réunion publique en février dernier, les orientations stratégiques du nouveau PLU :

  • Conforter Châteaubriant comme ville-centre en prolongeant la dynamique du PLU de 2003.
  • Développer des projets innovants en faveur de l’environnement.

Ces 2 axes croisent aussi d’autres thématiques comme par exemples le développement économique et les mobilités.

Mise en place du Plan Local d’Urbanisme :

La procédure du PLU doit respecter différentes étapes réglementaires et doit être compatible avec deux documents cadres de la politique territoriale intercommunale le SCOT (Schéma de COhérence Territoriale) et le PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial). Il est donc indispensable de mener conjointement l’élaboration de ces documents. Le SCOT et le PCAET ont été adoptés
 à l’unanimité par le Conseil Communautaire, respectivement le 14 décembre 2017 et le 22 février 2018.

Le PLU entre donc dans sa phase finale de validation et d’approbation prévue pour fin 2018.

 

L’expression des groupes minoritaires

Expression du Groupe « La Voie Citoyenne »

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme, un grand moment de concertation !

La révision générale du PLU, décidée lors du conseil municipal du 30 mai 2011, devrait arriver à son terme d’ici la fin de cette année.

En novembre 2014, les premières réflexions préparées par la municipalité et un cabinet d’études, URBEA, sont présentées à la commission d’urbanisme. Il faut ensuite attendre le 6 octobre 2015 pour que  cette même commission réfléchisse au Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD). S’en suivront, à l’initiative du cabinet URBEA, deux séances de travail réservées aux élus des minorités, puis une dernière réunion de la commission urbanisme le 5 décembre 2015. Le débat réglementaire sur le PADD se tiendra au conseil municipal quelques jours plus tard. Nous serons ensuite 2 ans sans information sur les orientations du projet. Avant une dizaine de minutes de présentation à la fin d’une réunion de commission le 8 février 2018, sans document à l’appui.

Alors que l’élaboration du PLU engage le développement de la Ville pour les 10 ans à venir, nous constatons encore une fois que les élus minoritaires ne sont pas des élus comme les autres.

Enfin, nous nous interrogeons sur la durée de cette procédure de révision du PLU. 7 ans ½, pourquoi un tel délai ? N’est-ce pas l’illustration du manque de dynamisme de la Ville ?

Le groupe d’élus La voie citoyenne : Bernard Gaudin, Marie Humeau, Nelly Boucherie
www.chateaubriant-la-voie-citoyenne.fr

 


Expression des élus du Groupe « Châteaubriant au cœur »

Du mieux à accompagner

Vous l’avez peut-être observé. Des maisons en vente depuis longtemps ont trouvé preneur. Et l’INSEE a enregistré un léger accroissement de la population en ce début 2018. L’explication est apparue lors de la dernière réunion Comcom : des entreprises se portent bien. La FMGC et ORINOX ont étendu leurs locaux. Cette dernière a réservé une bonne partie de la zone tertiaire de la Gare pour y construire un bâtiment de 4 étages. A plus de 100 employés, elle envisage de tripler ses effectifs d’ici 2020. Plongeant ainsi Châteaubriant dans le monde la Nouvelle Economie, au-delà du slogan « Ville d’histoire, ville d’Avenir ». L’accroissement d’effectifs c’est l’arrivée de nouvelles familles, c’est le maintien des classes scolaires, l’accroissement du commerce … et c’est donc bon, aussi, pour le Centre Ville.
La municipalité ne peut pas rester passive face à ce léger mieux. Il faut que la ville accompagne ce mouvement en faisant connaître ses particularités par une communication revue, adaptée et différenciée, de façon à donner envie aux nouveaux habitants et peut-être, aussi, à d’autres entreprises de ce même secteur.
NB : Retrouvez notre article complet sur le site : www.chateaubriantaucoeur.wordpress.com

 

Partager cette page sur :