La parole aux Elus

L'expression du Groupe majoritaire et des Groupes minoritaires.

L’expression du groupe majoritaire

Les Coteaux de la Borderie accompagnent le développement de la Ville

Les Coteaux de la Borderie s’inscrivent dans une continuité d’aménagement de lotissements publics tels que les quartiers de Deil. En décembre 2012, la ville de Châteaubriant et Loire Atlantique – Développement SELA ont signé un traité de concession afin d’aménager le futur lotissement des Coteaux de la Borderie. Celui-ci propose une offre complémentaire aux projets privés.

Un projet de lotissement repose sur des étapes administratives obligatoires. Celles-ci exigent de réaliser différentes études d’impacts, environnementales, et dossier loi sur l’eau. Ces éléments de procédure ont été validés progressivement par les autorités responsables. Le commissaire enquêteur a donné un avis favorable et l’arrêté d’Autorisation Unique a été signé en Préfecture en date du 27 novembre 2017.

La constitution de l’ensemble de ce dossier administratif a respecté les temps obligatoires de validation des services de l’Etat.

Cette concession est gérée par Loire Atlantique –Développement SELA, société d’aménagement qui a acheté les terrains à la ville pour une somme globale de 396 388.78€. Les 2 premiers règlements sont intervenus en 2013 et 2016. Sur demande de Loire Atlantique –Développement SELA, le dernier versement s’effectuera en 2 temps, le 1er sera encaissé en 2019 et le reliquat de 200 000 € sera versé à la ville à l’issue du bilan de la commercialisation des terrains de la tranche 1.

Ce lotissement à haute valeur environnementale et paysagère comporte dans sa 1ère tranche 61 lots libres individuels. Par ailleurs, la volonté de la Municipalité a toujours été de favoriser l’habitat social pavillonnaire. Compte tenu des besoins exprimés par Habitat44 en s’appuyant sur un potentiel de nombreuses demandes de ce type d’habitation, une première tranche de 19 logements individuels a été actée avec Habitat 44, nécessitant un partenariat financier avec la Ville. Au total ce seront 35 logements sociaux qui seront réalisés dans la 1ère tranche.

Les Coteaux de la Borderie s’inscrivent dans un quartier agréable à proximité de la cité scolaire, l’espace aquatique Aquachoisel, le centre de loisirs et dans le cadre exceptionnel des étangs de Choisel où les liaisons douces sont privilégiées.

Les travaux de viabilisation ont commencé et suite à un appel d’offres l’entreprise locale Hervé TP a été retenue.

La commercialisation est d’ores et déjà ouverte et le service urbanisme de la ville de châteaubriant se tient à la disposition de tous les futurs acquéreurs.

L’expression des groupes minoritaires

Expression du Groupe « La Voie Citoyenne »

Coteaux de la borderie, à la recherche de l’équilibre

Les deux derniers conseils municipaux ont remis sur l’établi le projet de lotissement des coteaux de la borderie. Rappelons que ce projet remonte à 2011 et le traité de concession entre la Ville de Châteaubriant et la SELA a été signé en 2012. Depuis la procédure suit son cours …

Février 2018, la délibération porte sur un avenant au traité de concession. Cet avenant fixe une participation de 140 000 euros de la ville au budget de la SELA pour des travaux d’aménagement, et détermine un gel de 200 000 euros sur le solde de la vente des terrains de la Ville à la SELA qui devait être réglé en 2019. Le règlement du solde est aujourd’hui conditionné à la vente effective de l’ensemble des lots de la 1ère tranche du lotissement à un prix moyen de 83 euros du m2

Avril 2018, la délibération concerne Habitat 44. Ce dernier est autorisé à réduire de 35 à 19 le nombre de logements sociaux prévus sur le site, et la Ville s’engage à verser une subvention d’équilibre de 110 000 euros à Habitat 44.

Puis dans la présentation du budget 2018 de la ville, un dépense de 60 000 euros est inscrite pour des travaux de voirie d’accès au futur lotissement. Au total, la municipalité vient donc de s’engager sur la coquette somme de 510 000 euros.

Comme nous le redoutions, ce projet semble aussi avoir du mal à trouver son équilibre financier.

Le groupe d’élus La voie citoyenne : Bernard Gaudin, Marie Humeau, Nelly Boucherie
www.chateaubriant-la-voie-citoyenne.fr

 


Expression des élus du Groupe « Châteaubriant au cœur »

Vidéo surveillance

Au Conseil Municipal de février, une délibération autorisant la commune à installer de nouvelles caméras a été votée. Le libellé affirme que la vidéo-protection a fait « ses preuves » et qu’elle assure « un rôle préventif et sécuritaire ». Mais quels sont les indicateurs de mesure utilisés pour affirmer la performance des caméras ? Des enquêtes sont menées à terme, certes, mais dans quelle proportion ? Aucune réponse chiffrée ne nous est proposée.

Par ailleurs, comment peut-on mettre en avant le rôle préventif ? Ni le saccage de l’école de Béré, ni l’agression d’une castelbriantaise n’ont pu être évités. L’enquête ? Deux témoins occulaires ont très largement contribués à l’identification des agresseurs grâce à des portraits robots.

Bien que réservés sur l’efficacité des caméras, nous avons voté pour la délibération mais il nous paraît inconcevable de s’en contenter : certes, ces caméras peuvent avoir un rôle important dans la prévention d’actes malveillants puisque les citoyens sont maintenant informés de leurs présences par des panneaux de signalisation. Mais nous pensons que ce n’est pas suffisant et qu’en amont des mesures préventives fortes contre la délinquance doivent être prises.

NB : Retrouvez notre article complet sur le site : www.chateaubriantaucoeur.wordpress.com

 

Partager cette page sur :