Visite au Mémorial de Caen par 32 jeunes Castelbriantais lauréats du Prix de l’Éloquence

La Ville de Châteaubriant a organisé une visite mémorielle avec les 32 jeunes ayant participé au Prix de l’Éloquence sur le thème de l’engagement lors de la 3e semaine du Souvenir.

Culture et Loisirs,  Divers,  Vie locale,  Vie municipale

Publié le vendredi 4 mai 2018

La Ville de Châteaubriant a organisé une visite mémorielle avec les 32 jeunes ayant participé au Prix de l’Éloquence sur le thème de l’engagement lors de la 3e semaine du Souvenir. Plusieurs élus de la Municipalité ainsi que Lucien Garda, Président de l’Association des Anciens Combattants et Associations patriotiques de Châteaubriant ont souhaité participer à cette journée sur le thème de la transmission de la mémoire.

Les jeunes ont visité le Mémorial de Caen où ils ont eu une visite guidée sur la dimension mondiale de la Guerre 39-45, ainsi que sur la Politique d’anéantissement et d’extermination nazie en Europe.

Mémorial de Caen

Visite guidée du Mémorial de Caen.

La visite s’est prolongée par la découverte de la batterie allemande de Longues-sur-Mer. Il s’agit des vestiges des fortifications allemandes du Mur de l’Atlantique sur les côtes normandes.

Batterie Allemande à Longue-sur-Mer

Les jeunes ont ensuite découvert avec beaucoup d’émotion le cimetière américain d’Omaha Beach. Ils ont pu mesurer le sacrifice des soldats américains qui ont débarqué le 6 juin 1944 afin de libérer le territoire français.

Omaha Beach

Cimetière américain d’Omaha Beach

Le Maire de Sainte-Mère-Église, Jean Quétier, qui avait été présent lors des cérémonies du mois de novembre à Châteaubriant, a accueilli les 32 jeunes et leur a raconté la libération de sa commune et l’histoire du parachutiste John Steele qui lors de son parachutage dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 est resté accroché au clocher de l’Église.

En hommage au parachutiste Jhon Steele à Sainte-Mère-Église

Le Maire de la commune Monsieur Quétier présente le premier drapeau américain sur le territoire français à Saint-Mère-Église.

Les jeunes devant la borne 0 de la Voie de la Liberté à Sainte-Mère-Église.

Les 32 jeunes Castelbriantais  ont mesuré avec un grand intérêt l’importance de ces différents lieux de mémoire.

Partager cette page sur :