Un Castelbriantais primé pour son engagement en faveur de la diffusion de la culture bretonne

La Ville de Châteaubriant a été contactée au printemps dernier par les membres du Jury du Prix Le Menn afin d’organiser la cérémonie de remise de prix mettant à l’honneur Patrick Bardoul.

Culture et Loisirs

Publié le lundi 8 octobre 2018

Un Castelbriantais primé pour son engagement en faveur de la diffusion de la culture bretonne

La Ville de Châteaubriant a été contactée au printemps dernier par les membres du Jury du Prix Le Menn afin d’organiser la cérémonie de remise de prix mettant à l’honneur Patrick Bardoul.

Ce Castelbriantais de naissance a largement contribué à la transmission des traditions orales et à la diffusion de la culture bretonne du Pays de Châteaubriant. Catherine Ciron, première adjointe déléguée à la culture, a précisé que « la Ville de Châteaubriant a immédiatement accepté d’organiser cette cérémonie » et a souligné la « fierté pour la Municipalité de voir un Castelbriantais et son remarquable travail distingués par ce prix ».

La remise de ce prix honorifique a eu lieu au Foyer Restaurant de Châteaubriant en présence de Serge Nicolas, président du Jury, Francis Boissard, président de Dastum 44 et de Thierry Rouaud, président de l’association Entente Culturelle Bretonne, qui, chaque année, sélectionne et décerne le prix Hervé Le Menn.

L’heureux gagnant, Patrick Bardoul, a été salué pour son travail extensif de collecte, de transmission et de mise en valeur des traditions orales du pays de Châteaubriant. Chansons, musiques, contes, légendes, Patrick Bardoul a collecté au cours de ses pérégrinations près de 3 200 œuvres oratoires. Ces dernières sont consultables sur le site de l’association Dastum 44 qui veille à la sauvegarde physique et numérique du patrimoine oral breton. Dastum 44 constitue désormais le plus important fonds d’archives sonores de la Loire-Atlantique.

Au cours de cette remise de prix, Patrick Bardoul a remonté le fil de son parcours personnel et professionnel. Accordéoniste dès ses 13 ans au Cercle celtique de Châteaubriant, guide saisonnier au Château, professeur d’anglais et collecteur, la culture et la transmission ont toujours été au centre de sa vie. La découverte du folklore breton, de l’oralité et sa poésie aura façonné sa vie. Le Lauréat a tenu à saluer « ses très nombreuses grand-mères », les porteurs et porteuses de tradition qui lui ont ouvert leurs portes en toute simplicité afin de partager leur répertoire et réaliser ensemble « un travail de la mémoire ».

Pour ce collecteur hors pair la tradition « n’est pas figée » et « ne doit pas rester dans les tiroirs » non plus. Elle se « transmet, se modèle, évolue ». Selon Serge Nicolas, il ne faisait aucun doute que cette « personnalité se devait d’être distinguée tôt ou tard ».

Localisation

Partager cette page sur :