BENIAMINO MACOR A BATTU LE RECORD DE L’HEURE DES GREFFÉS DE PLUS DE 70 ANS CE MARDI 24 OCTOBRE AU VÉLODROME

BENIAMINO MACOR A BATTU LE RECORD DE L’HEURE DES GREFFÉS DE PLUS DE 70 ANS CE MARDI 24 OCTOBRE AU VÉLODROME

IMG_1489Beniamino Macor, multi-greffé de 72 ans, a battu le record de l’heure à vélo ce mardi 24 octobre au Vélodrome de Châteaubriant. Surnommé Mino par ses proches, ce grand sportif avait déjà tenté d’établir son record le 22 juin dernier sous un soleil de plomb. Il avait malheureusement chuté cinq minutes avant la fin, l’empêchant de réaliser le défi sportif qu’il s’était lancé.

Des proches, dont des membres de l’Association Amigo qui soutient le don d’organes, mais aussi bon nombre de spectateurs, sont venus soutenir Mino dans sa course contre la montre. Il a réussi à battre son record de l’heure en parcourant 27,397 kilomètres pour 110 tours de piste. Une fois descendu de son vélo, c’est tout sourire qu’il a bien voulu répondre à nos questions.

Pourquoi vous êtes-vous lancé ce défi ?
J’ai fait cela pour le don d’organes. Je suis chanceux, j’ai bénéficié de 4 greffes. Ce n’est pas le cas de tous. Beaucoup de personnes malades sont en attente de greffe. On a besoin de donneurs. Avec les membres de l’Association Amigo de Bretagne qui milite pour le don d’organes, j’ai voulu prouver qu’en dépit de toutes les opérations de greffe, je suis encore capable de faire un tel exploit.

Comment avez-vous vécu les préparatifs ?
Avec beaucoup de stress la veille ! D’autant que j’ai eu une journée entière d’attente en plus car la course était prévue à l’origine lundi 23 et on a dû annuler à cause de la pluie.

Quel a été le moment le plus difficile ?
Les premiers kilomètres sont toujours les plus durs. Sur la fin j’avais mal à la cuisse, je ne pouvais plus augmenter ma vitesse. Il y avait un peu de vent, je devais faire plus attention dans les virages. Et puis quand on est greffé comme moi, on n’est pas comme tout le monde, on peut avoir une défaillance à tout moment. Il faut être d’autant plus vigilant.

Vous êtes content de votre performance ?
Je trouve que c’est plutôt pas mal pour un gars de 72 ans comme moi ! Je vais me reposer maintenant.

Beniamino Macor a également tenu à remercier ses amis, sa famille, les membres de son association Amigo Bretagne ici présents et ses sponsors pour avoir cru en lui. Ce n’est pas seulement une victoire sportive, c’est aussi une belle revanche contre la maladie. Un grand bravo à Mino pour cet exploit !

IMG_1414

IMG_1461

IMG_1502