RÉSEAU DE CHALEUR URBAIN ET CENTRALE SOLAIRE À CHÂTEAUBRIANT : UN PROJET NOVATEUR EN FRANCE RENFORCÉ PAR UN AVENANT ADOPTÉ AU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 AVRIL

RÉSEAU DE CHALEUR URBAIN ET CENTRALE SOLAIRE À CHÂTEAUBRIANT : UN PROJET NOVATEUR EN FRANCE RENFORCÉ PAR UN AVENANT ADOPTÉ AU CONSEIL MUNICIPAL DU 4 AVRIL

chaufferieMis en fonctionnement à l’automne 2011, la chaufferie-bois et le réseau de chaleur urbain permettent d’alimenter en chauffage et eau chaude sanitaire plus de 500 logements sociaux, des équipements communaux dont les établissements scolaires, des structures intercommunales dont l’espace aquatique Aqua Choisel, mais aussi le pôle de santé de Choisel, la maison de retraite ou encore l’entreprise Castel Viandes… Le réseau de chaleur urbain atteint aujourd’hui près de 10 km, il est l’un des plus importants des Pays de la Loire. Il est également équipé de fourreaux accueillant la fibre optique.

Dans la continuité de ses actions en faveur de l’environnement, la Ville de Châteaubriant a décidé, par délibération du 3 novembre 2015, de construire une centrale solaire thermique qui sera raccordée au mois de juin prochain au réseau de chaleur urbain. Ce dispositif, pionnier en France, permettra de produire des calories solaires gratuites et donc de baisser de 5 % le prix de vente de la chaleur aux abonnés.

Lors de la séance du Conseil Municipal du mardi 4 avril 2017, un nouvel avenant relatif au réseau de chaleur urbain a été adopté. Cet avenant est également novateur en France.

En effet, dans la perspective d’un cercle encore plus vertueux d’économie d’énergie, cette décision vise à abaisser la température de retour sur le réseau de 70 à 50°C. Les calories solaires gratuites générées par la centrale solaire seront donc optimisées et permettront de diminuer en proportion l’énergie produite par la chaufferie-bois.

De plus, cet avenant prévoit un système d’intéressement pour les abonnés qui adopteront cette proposition de la municipalité. La Ville les accompagnera afin de les aider à identifier les dispositions techniques à adopter.

IMG_7830L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) soutient le réseau de chaleur urbain de Châteaubriant depuis sa réalisation et ne cesse d’accompagner la Ville dans ces démarches novatrices qui d’ailleurs ont été présentées en décembre 2015 à la COP21 à Paris.

L’association AMORCE (premier réseau français d’information, de partage d’expériences et d’accompagnement des collectivités dans le développement durable) soutient ce projet d’envergure et novateur en France, en le valorisant auprès de ses abonnés, qui d’ailleurs viennent en grand nombre visiter la chaufferie-bois.

La Ville de Châteaubriant est engagée pour la croissance verte et poursuit ses actions en faveur du développement durable.